le trio CAVALCADE

Autour des œuvres de Mathias, DUPLESSY  évoquant les grands espaces et un rapport très personnel au temps qui passe. A travers des climats cinématographiques très fort, le compositeur nous invite à un voyage de l’Espagne vers la Mongolie.
Sur scène, Jérémy JOUVE à la guitare, et Mathias DUPLESSY, tantôt à la guitare, au chant, au morin khuur (violoncelle Mongol), et à la flûte, seront accompagnés par un percussionniste invité. : Prabhu EDOUARD, grand maître du tabla, pour des improvisions jubilatoires d'un rare niveau technique !
Se succèdent ainsi sur scène des solos, duos, trios toujours dans un esprit de fête, où l'élégance, et la virtuosité du jeu classique de Jérémy JOUVE viennent nourrir la force du jeu flamenquiste de Mathias DUPLESSY. L'énergie galvanisante qui émane ainsi de l'union de leurs univers se transmet au public pour un moment de partage d'une intensité rare !

Nommé par la radio internationale FIP "nouvel ambassadeur de la guitare classique de par le monde", Jérémy JOUVE multiplie les tournées internationales et les enregistrements avec un seul objectif : faire rimer guitare classique et modernité.
Ses études musicales, à l’Ecole Normale de Musique puis au Conservatoire Supérieur de Paris (CNSMDP), où il suit l’enseignement de grands maîtres, dont Alberto PONCE et Roland DYENS, l’orientent vers un profond amour et respect du texte, une recherche incessante du "beau son" et une intime compréhension de l’architecture des œuvres qu’il choisit d’interpréter.
De ce parcours hors norme : prix de conservatoire à treize ans, première tournée en Europe à seize, seul guitariste à intégrer la classe de perfectionnement du CNSMDP et vainqueur du concours international de guitare GFA à vingt-quatre ans au Mexique, le jeu de Jérémy JOUVE, garde une forte empreinte de sincérité.
Le GFA en 2003, lui ouvre les portes d’une tournée nord-américaine de cinq mois, et d’un premier enregistrement chez Naxos, suivit, de deux disques consacrés à l’œuvre exigeante, pour guitare solo, de Joaquín Rodrigo, d’un DVD chez Melbay "Concert Live" (2009), et d’un disque, en duo avec flûte, pour Reference Recording, nominé aux Grammy Awards 2014.
De ces opus, ressort, sa forte volonté de mettre en avant le riche répertoire de la guitare classique. Jérémy JOUVE mène en effet alors un intense travail de recherche manuscrite, pour être toujours au plus près de l’essence des œuvres, et de l’âme des compositeurs ; cherchant plus à mettre en avant son instrument et les compositions originales.
Ce travail lui aura valu notamment la reconnaissance de Cecilia RODRIGO, fille du célèbre compositeur : "Quelle poésie dans vos interprétations et quel travail ! Je vous suis extrêmement reconnaissante. Mon père, Joaquín RODRIGO, aurait été très fier de vous".
Par son dernier album : "Cavalcade", fruit d’une exaltante collaboration avec le compositeur Mathias DUPLESSY, Jérémy JOUVE marque un tournant dans sa carrière. En défenseur du répertoire de la guitare classique, il souhaite l’étendre et lui donner ses lettres de noblesse, dans le répertoire contemporain cette fois. La musique mise en avant par Jérémy JOUVE dans cet album, jouant un rôle moteur dans la création du répertoire, est une musique sans frontière, mêlant le flamenco, la musique indienne, à des accents ravéliens.
Cette musique est à l’image de la guitare classique qu’il souhaite incarner : libre.

Percussionniste originaire de Pondichéry, ancien comptoir français d’Inde du Sud-Est, Prabhu EDOUARD appartient à cette caste de musiciens préférés de chanteurs et musiciens renommés qui l’ont sollicité d’innombrable fois sur scène, fait participer à nombre de leurs albums, comme Jordi SAVALL, Enzo ENZO, Souad MASSI, Joachim KÜHN, Vincent SEGAL, Magic Malik, Mahwash, Saïd Chraïbi, Kudsi ERGUNER, Djamchid CHEMIRANI, ou moins connus telle sa compagne la gracieuse chanteuse malgache SEHENO

Disciple du célèbre maestro des tablas Shankar GHOSH (1935-2016), Prabhu EDOUARD a accompagné de grands noms de la musique indienne dont le virtuose de la flûte bansuri le plus connu en Occident Hariprasad CHAURASIA, ou la fabuleuse chanteuse classique Lakshmi SHANKAR (1926-2013).

Prabhu EDOUARD virtuose incontesté des tablas, sa dextérité digitale n’a d’égale que sa vivacité d’esprit. Son accompagnement de tout les instants  relève, soutient et répond du tac-au-tac au développement et à l’improvisation des autres instruments

Musicien autodidacte, Mathias DUPLESSY compose sur sa guitare depuis l’âge de 6 ans. Dans son jeune âge, il se passionne d’abord pour la musique classique, et plus particulièrement pour Maurice RAVEL, son intarissable source d’inspiration. S’en suit la découverte du jazz, Miles DAVIS, John COLTRANE, résonnent dans son walkman sur le trajet de l’école.

​Il s’envole du nid familial à 18 ans et très vite, accompagne sur scène les grands noms de la World Music parisienne… Il séjourne régulièrement à Grenade, où il s'initie au flamenco parmi les gitans. Il y développe et invente des techniques particulières à la main droite (rasaguedo) dont il se servira sur scène ou dans ses compositions.

​Amoureux des musiques traditionnelles il apprend à jouer des instruments venus des quatre coins du monde… Morin khuur, Igil, vièles, guimbarde, berimbao, flûtes et percussions en tous genre, saz, oud, banjo peuplent son studio d’enregistrement, et nourrissent ses orchestrations.  Mathias DUPLESSY se plaît à détourner, mélanger, réinventer l’univers artistique de ces instruments loin des sentiers de leurs origines en y superposant sa voix tantôt voluptueuse, tantôt diphonique.

​Mathias DUPLESSY est aussi cinéphile, il compose régulièrement pour des films, des documentaires, et réalise lui même tous ses clips. En 2014, la musique qu’il compose pour le film indien Finding Fanny, obtient deux nominations pour meilleur background score (Film fair award & Radio mirchi award). Son œuvre est particulièrement marquée par les compositeurs des années 60 et 70 tel Nino ROTA, Ennio MORRICONE, Michel LEGRAND ou Vladimir COSMA…

En 2011 Mathias DUPLESSY fait la rencontre de Jérémy JOUVE qui deviendra très vite l’ambassadeur de ses pièces pour guitare classique, aujourd’hui jouées par les plus grands solistes internationaux.

​Insatiable curieux, Mathias DUPLESSY n’a eu de cesse de diversifier ses sources d’inspiration, et de collaborer avec des artistes de toutes les traditions, abolissant ainsi les frontières des genres, pour aboutir à un style sans pareil.