Duo Tango : Giorgio Albiani (Italie), Omar Cyrulnik (Argentine)

Giorgio Albiani, né à Arezzo en 1963, a entrepris l'étude de la guitare à cinq ans. Il a étudié avec Vincenzo Saldarelli et Florindo Baldissera, diplômé avec mention très bien. Il a poursuivi ses études avec Leo Brouwer et Alvaro Company Académie Chigiana à Sienne tout en suivant les cours d'Alberto Ponce à l'Ecole Normale de Musique "Alfred Cortot" à Paris. En 1990, il été 1er nommé avec félicitations du jury au "Concours d'exécution» et en 1991, au "Concours de Concertisme" de l’ Ecole Normale de Musique "Alfred Cortot”.

Il a également approfondi sa connaissance de la production de musique et des médias, et a obtenu le diplôme en "Musique et nouvelles technologies”.

En tant que compositeur et ingénieur du son, il a composé des bandes sonores pour des acteurs comme Simona Marchini, Mico Cundari, Manuela Kusterman, Riccardo Cucciolla, Franca Nuti, Sandro Lombardi, David Riondino …

Il a tourné comme soliste dans des festivals importants et dans des lieux prestigieux comme la Salle Cortot à Paris, la Morgan Library à New-York, l’Oratorio del Gonfalone a Rome… Il a collaboré avec divers ensembles instrumentaux et entre autres l'Ensemble de Guitares de Paris et le quatuor de guitares "Opera Nova” avec Walter Zanetti, François Laurent et Monica Paolini, avec qui il a enregistré l'album "Images", et avec le quatuor de guitares "Prendre quatre" à côté de Johan Fostier (Belgique), Luc Vander Borght

(Principauté de Monaco) et Pia Grees (Allemagne), avec le clarinettiste Piero Vincenti et avec l'Argentin Omar Cyrulnik, avec qui il a fondé le Duotango et enregistré le CD "Verdemar, la musique de l'Italien en Argentine".

Giorgio Albiani a été pendant des années en association étroite avec le trio vocal le Viulàn avec qui il a remporté un disque d'argent EMI et le deuxième prix au prestigieux concours de l'Unesco "Sharq Taronalari "Samarkand, parmi quarante groupes représentant autant de pays du monde.

Giorgio Albiani est aussi un enseignant très apprécié au Conservatoire National "Bruno Maderna" de Cesenz, participe à des jurys nationaux et internationaux et prodigue des master-classn dans des conservatoires italiens et étrangers, parmi lesquels ceux de Grenade, Séville, Perpignan, Paris et Dijon, l’Académie de Musique Fondation Prince Rainier III de Monaco.

Giorgio Albiani est également Directeur artistique du Concours Musical “Enrico Zangarelli” di Citta di Castello (PG), un des plus importants de la scène nationale italienne.

Critiques:

..la guitare de Giorgio Albiani est apparue prédominante dans sa relation avec l’orchestre dans le "Concert d'Aranjuez" . Le public a déclanché de véritables ovations au soliste et à l'orchestre, et avec de nombreux rappels.

Il Corriere della Sera

…Merci, vraiment super, votre musique est tout simplement magnifique.

Newsletter Kanal Ratte, Allemagne, B. A. Wehrle

…George Albiani nous a offert un grand moment de musique avec sa musicalité captivante et communicative, sa techniqueremarquable et sa dextérité innée”

L'Indépendant

…George Albiani et sa guitare, ont ensorcelé l'Oratoire de Gonfalone de Rome “

Libero

…Son, générosité, expression, luminosité. Une technique toujours au service de la musique, voici les qualités du musicien Giorgio Albiani “

Alberto Ponce

************

Omar Cyrulnik

Licencié en guitare au Dipartimento di Musica e Suono de l’Universidad Nacional de Arte (UNA) et de Direction et Composition orchestrale à l' l’Universidad Nacional de La Plata, Omar Cyrulnik s’est perfectionné avec Stefano Aruta (Italie).

Il enseigne la guitare à l'Universidad Nacional de Arte "UNA" et de la guitare et musique de chambre au Conservatoire de Musique "Manuel de Falla» de Buenos Aires. Il 'a été directeur artistique du Centro de

Experimentacion du Teatro Colon à Buenos Aires et est Adjoint de la Direction générale de l’Education Artistique gouvernement de Buenos Aires.

Il a fait nombreuses tournées dans le monde entier comme soliste et concerts avec orchestre (Australie, Nouvelle-Zélande,Portugal, Autriche, Italie, France, Pologne, Finlande, Egypte, Israël, l'Indonésie, la Malaisie, etc.).

Il a donné des masterclasses et des séminaires au Mozarteum à Innsbruck, au Conservatoire Claudio Monteverdi de Bolzano, a l’Académie de Musique et de Danse Rubim (Jérusalem), Université de Summer School de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud, Sydney et Melbourne, respectivement, de Guitar Society Australie Sydney Classique, Université de Melbourne, École de musique à Perth, Auckland Philharmonic Orchestra, le Classical Guitar Society of Adelaide, Université de Wellington, Université de Canberra, Cours de guitare d’été Krzyzowa (Pologne), Conservatoire du Caire, Académie nationale des arts de la Malaisie, Jakarta Kensenian Institut, Dinamo Arts Center Zurich, etc.

Il a participé en tant que membre du Jury au Concours International Michele Pittaluga à Alessandria (Italie), au Concours International de Viña del Mar (Chili), au Concours International Arianne Urshalmi de Jérusalem (Israël), au Concours internationale Krzyzowa (Pologne) et Fondo Nacional de las Artes (Argentine). Représentant en Amérique latine de l’Association "Faire de la Musique (Alexandrie)", il est également président del'Associazione Limina culturelle (Argentina-Italie) et membre invité de la CAMU Unesco.

Critiques:

... "Avec sa vision profonde et émotionnelle, il a utilisé la technique de la guitare pour la transformer en

expression musicale dans sa forme la plus pure ".

Newsletter of Classical guitar society of Sidney - Australia

... "Un public enthousiaste une standing ovation"

The Observer indonesiano ...

..."C'est un musicien avec une technique redoutable et une profonde sensibilité romantique."

Sydney Morning Herald

... « Un certain grand maître a dit: « La musique est tout ce qui se passe entre le connu et l'inconnu. Le guitariste. Omar Cyrulnik semble porter cette maxime à son degré ultime ".

Clarín Buenos Aires

... "Omar Cyrulnik a joué avec énergie et dynamisme, virtuosité et technique. Ses versions des œuvres de compositeurs argentins et de Leo Brouwer sont tout simplement excellentes et délicieuses du début à la fin ".

London Classical Guitar Magazine.

accueil

historique